LA LEGENDE DE MANOLO (ou UN CONTE MODERNE D’HALLOWEEN)

Ce long-métrage d’animation va vous réconcilier avec l’univers des dessins-animés, souvent associés à la jeunesse. Petits et grands seront conquis par ce conte moderne aussi beau que profond, qui nous donne envie de croquer la vie à pleines dents ! Sans trop en dévoiler, La Légende de Manolo raconte l’histoire d’un triangle amoureux entre deux hommes et une femme.

Leur histoire va se retrouver au cœur d’un pari entre la Muerte, qui dirige un royaume coloré où les morts se réjouissent d’y vivre ,et Xibalba, sorte de mix entre Jaffar d’Aladdin et Hadès dans Hercules, qui dirige le royaume des oubliés, où errent les âmes des disparus dont personne ne se souvient. Les deux divinités se choisissent un champion et le vainqueur gagnera le royaume des morts. Maria épousera-t-elle le courageux Joaquin ou le romantique Manolo ?

Il s’agit là de l’enjeu du film. Le film s’ouvre sur une scène contemporaine, montrant un groupe d’enfants visitant un musée et ayant droit à une visite un peu spéciale, centrée sur le jour des morts, où l’histoire va leur être racontée. Cette mise en abyme permet avant tout de s’adresser aux plus jeunes dans la salle de cinéma (à sa cible) et de dé-dramatiser le rapport qu’on peut avoir avec la mort dans la société occidentale. « Etre mort, ce n’est pas si grave et ce n’est pas forcément triste. Prenez le pour acquis et tout se passera bien » dit, en gros, le message du début de Manolo.

La Légende de Manolo réussit le pari extraordinaire (et risqué) de traiter d’une fête en apparence triste à l’origine pour en faire une explosion de couleurs et de bonne humeur. C’est pourquoi ce film serait à rapprocher du morbide-mais-joyeux L’Etrange Noel de Monsieur Jack de Tim BURTON : les ambiances sont similaires, le travail sur la couleur est aussi mis en avant. Dans Manolo, l’influence mexicaine transparaît jusqu’au moindre détail et nous apprécions cette esthétique soignée, couplée à une bande-son ultra-colorée.

Le parallèle entre légende ancestrale et modernité est parfaitement exploité et les personnages méritent tous d’être aimés. L’humour est également au rendez-vous et l’on ne s’ennuie pas un seul instant devant ce long-métrage ! On regrettera néanmoins que la visite du Monde des Morts proprement dit n’arrive que tardivement dans l’histoire, celle-ci se focalisant d’avantage sur les personnages. Qui plus est, cette visite est de courte durée puisque les héros sont vite amenés à traverser différentes épreuves, ne nous laissant pas le temps de profiter.

Au final, si l’histoire de La Légende de Manolo est simple et que le film ne révolutionnera pas l’animation, il regorge de bonnes idées -à commencer par celle consistant à montrer qu’on peut se réjouir le 1er novembre, qu’on est pas obligés de se morfondre dans les cimetières- et d’excellentes trouvailles visuelles. Ce métrage est un bijou, avec de bonnes morales, une parfaite esthétique et un niveau haut en couleurs !

De Jorge R Gutierrez – Avec  Diego Luna, Zoe Saldana, Channing Tatum  1h27 – Animation, Aventure – 2014

Pour ne rien rater, suivez-nous sur notre page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *