KICK-ASS 2 (ou EQUIPE DE CHOC EN LATEX)

Kick-Ass 2 est le deuxième opus de Kick-Ass : une suite déjantée, aux répliques cinglantes, qui vient mêler teen-movie et action ! 

Les articles de cette série consacrée aux films de super-héros sans pouvoirs : Kick-Ass et Super.

« Les super-héros ne peuvent pas exister dans la vraie vie pour une bonne raison :  parce que dans la vraie vie, on a besoin de vrais héros , pas d’un bouffon qui se balade en tenue de plongée, mais d’un mec qui tabasse : un vrai kick-ass ! »

Kick-Ass 2, contrairement au premier opus, se centre davantage sur Mindy Macready, aka Hit Girl, que sur Dave Lizewski, aka Kick-Ass, qui apparaît donc en toile de fond comme c’était le cas de Big Daddy et de Hit Girl dans le premier volet de la série.

« Je suis le mac le plus blanc de l’histoire. »

Hit Girl se retrouve sous la tutelle de Marcus, l’ami-flic de son père (Big Daddy), mais cette dernière a bien du mal à se cantonner à une vie bien rangée d’ado de son âge. Elle fera pas mal d’efforts pour tenter d’intégrer le clan des aguicheuses du lycée, à l’instar des « Plastiques » de Lolita malgré moi – 2004.

« Dis-lui que tu vas casser le cul de sa mère avec un gode ceinture de 30 cm ! »

Parallèlement, Kick-Ass essaye de se trouver des potes « super-héros » pour combattre le crime et surtout éviter de patrouiller seul dans les rues sombres de la ville. Il fera très vite la rencontre du Colonel Stars and Stripes, incarné par Jim Carrey (Eternal Sunshine of the Spotless Mind – 2004, The Mask – 1994, Batman Forever – 1995) et de ses acolytes, qui ont surtout comme talents et techniques de combat leur bonne volonté.

« Vous êtes aussi cons que vous en avez l’air. Vous n’êtes que deux et on est toute une armée. Vous êtes tellement pressés de mourir ? »

Dans Kick-Ass 2, on assiste également au retour de Chris d’Amico, aka Red Mist, aka The Mother Fucker, qui revient ici en super-vilain dans le but de venger son père et de faire la peau à Kick-Ass. Survolté et mégalo, ce gamin pourri par la thune décide de recruter une armée de vilains pour faire régner le mal dans la ville. Il aura sous ses ordres bon nombre de gars pas très sympas dont Mother Russia, un Gregor Clegane, aka La Montagne, version féminine et Black Death, un combattant de free-fight (Daniel Kaluuyah – Get Out – 2017).

« Tant que ton cœur est bien disposé, tu es libre de sucer ce que tu veux ! Check, man ! »

Comme tu l’auras compris, Kick-Ass 2 amène pas mal de références aux teen-movies : des cheerleaders, qui sont les reines du lycée et qui ont tous les garçons à leurs pieds, une reine des abeilles, des mecs bodybuildés avec la mèche de cheveux qui ne bouge pas d’un poil, des couloirs de lycée et des rangées de casiers, bref les ingrédients essentiels aux films du genre, tels que American Girls – 2000, SuperGrave – 2007, Easy A – 2010 ou encore, La folle journée de Ferris Bueller – 1986 et bien évidemment la saga des années 2000, American Pie (1999, 2001, 2003 et 2012).

« Joue avec la reine des abeilles et tu goûteras son dard ! » »

Kick-Ass 2 est un bon divertissement, bien rythmé, qui garde le décalage et la violence du premier tout en les calibrant. Ce qui est vraiment plaisant c’est surtout le parallèle avec les teen-movies.

Si tu es un adepte de ce genre de film, n’hésite pas une seconde. Sinon ne te prends pas la tête en le matant et il te fera le plus grand bien !

De Jeff Wadlow – Avec Aaron Taylor-Johnson, Chloë Grace Moretz, Christopher Mintz-Plasse, Christopher Mintz-Plasse  1h43 – Action, Comédie, Thriller – 2013

Pour ne rien rater, suivez-nous sur notre page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *