Tous les articles par La panthere rose

LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE (ou BIENVENUE CHEZ LES CH’TIS)

Pour son coup d’essai, le « fils de pub » Etienne Chatiliez réalise un coup de maître. Comédie sociale grinçante et réflexion drôlatique sur le déterminisme social, La vie est un long fleuve tranquille impose un ton résolument provocateur , jusque là privilège exclusif des comédies italiennes et provoque le rire en caricaturant des stéréotypes appelés à devenir partie intégrante de notre vocabulaire quotidien.

Continuer la lecture de LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE (ou BIENVENUE CHEZ LES CH’TIS)

LA ISLA MINIMA (ou NOIR FLAMENCO)

Des jolies nymphettes disparues, puis retrouvées tuées après avoir subi moult sévices, un duo d’enquêteurs, forcément contrasté !: on a vu cela cent fois et, pour donner dans la couleur locale, pas de quoi taper du pied tout en claquant dans les mains! Sauf que  » La Isla Minima » est tout sauf un banal polar et que son atmosphère glauque et oppressante ne vous lâchera pas.
Continuer la lecture de LA ISLA MINIMA (ou NOIR FLAMENCO)

THE BIG LEBOWSKI ( ou BRANLEUR ET FIER DE L’ÊTRE!)

Les frères Cohen expriment, dans la plupart de leurs films une tendresse revendiquée pour les losers magnifiques : avec ce personnage du « Dude » (« le mec »), incarné par Jeff Bridges, notre duo explose les compteurs avec cet hymne à un branleur absolu embringué dans un invraisemblable micmac. « The big Lebowski « ? : définitivement « the » film des Coen brothers.
Continuer la lecture de THE BIG LEBOWSKI ( ou BRANLEUR ET FIER DE L’ÊTRE!)

PLEIN SOLEIL (ou SOMBRE MACHINATION)

« Plein soleil », c’est un subtil cocktail alliant farniente et perversité, faux film de vacances et thriller vénéneux, indolence et noirceur.   René Clément, inspiré par Patricia Highsmith, y donne son premier grand rôle à Alain Delon, et invente le film solaire noir…à moins que ce ne soit le film noir solaire !
Continuer la lecture de PLEIN SOLEIL (ou SOMBRE MACHINATION)

MONTY PYTHON, Sacré Grâal (ou MÉFIEZ-VOUS DES LAPINS BLANCS!)

Après avoir sévi sur les antennes de la BBC, les cinq fêlés des Monty python commettent ici leur premier opus. Film fauché, dont les cinq compères assurent la quasi totalité du casting (des groupes pop prestigieux, tel Pink floyd, ont contribué au financement), « Monty python sacré graal » , détourne joyeusement les codes du film chevaleresque et ridiculise la geste médiévale par le recours immodéré à un non-sense british dévastateur.

Continuer la lecture de MONTY PYTHON, Sacré Grâal (ou MÉFIEZ-VOUS DES LAPINS BLANCS!)